COVID 19 : DES PURIFICATEURS D’AIR DANS LES ECOLES ALLEMANDES

 

 

D’après une expérimentation conduite par la ville d’Hambourg, il semblerait que les purificateurs d’air peuvent aider à la lutte contre la propagation du COVID 19 dans les écoles. Les petits Hambourgeois sont retournés en classe en aout à un moment où l’Allemagne connaissait un regain d’infections au coronavirus. Deux mois plus tard, les autorités municipales annoncent que les purificateurs d’air installés dans les établissements scolaires ont contribué à y réduire les risques de contamination. Dans certains établissements, les appareils sont financés par les associations de parents d’élèves. Purificateurs d’air : solution efficace contre le Covid-19 pour les scientifiques allemands D’après nos confrères de France 2, ces appareils ont fait leurs preuves. Dans une interview à la chaine, un professionnel allemand de la santé affirme donc que le dispositif fait baisser la concentration du virus en quelques secondes dans une pièce. Face à cela, les autorités allemandes souhaitent faire de la ventilation l’une de leurs armes face au coronavirus. En ce sens, elles ont alloué un budget de 500 millions d’euros pour favoriser l’aération.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Mentions légales

 

Eclairsa représenté par Pierre Steckler, est le responsable de traitement des données collectées sur ce site Internet. L’utilisateur est notamment informé que, conformément à l’article 32 de la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, les informations personnelles qu’il communique par les formulaires présents sur le site eclairsa.fr sont nécessaires afin de fournir les réponses et/ou les services adaptés à sa demande, sont exclusivement destinées aux services en charge de répondre à sa demande, ne sont pas conservées au-delà du temps nécessaire à cette fin, et sont hébergées en France.

 

Conformément aux articles 38, 39 et 40 de la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, ainsi qu’aux dispositions prévues par le Règlement (UE) 2016/679 du 27 avril 2016 entré en application à compter du 25 mai 2018, l’utilisateur bénéficie d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement des informations qui le concernent. Il bénéficie en outre d’un droit à la limitation d’un traitement le concernant ainsi qu’à la portabilité de ses données. Il peut également, pour motifs légitimes, s’opposer à ce que ses données fassent l’objet d’un traitement.


Ces droits peuvent être exercés par l’utilisateur sur simple demande, soit par voie électronique en écrivant à :
Un justificatif d’identité sera requis pour toute demande d’exercice de droit. Ce justificatif ne sera pas conservé au-delà du temps nécessaire à l’exercice du droit demandé.